Résumé 17


Evaluation des bénéfices médico- économiques des formes sous cutanées de deux anticorps monoclonaux : Trastuzumab et Rituximab en hôpital de jour

Thématique : Pharmacoéconomie

Auteur(s) :
Archinard-Favier Camille (Pharmacie CHU Caremeau Place Pr Debré 30029 Nimes cedex Nimes) | Gillet Christelle (Institut de Cancerologie Gardois Unité de pharmacie oncologique Rue du professeur Henri Pujol 30900 Nîmes) | Jourdan Eric (Institut de Cancerologie Gardois Hématologie Rue du professeur Henri Pujol 30900 Nîmes) | Timar-David Miruna (Institut de Cancerologie Gardois Oncologie Rue du professeur Henri Pujol 30900 Nîmes) | Pizon Isabelle (nstitut de Cancerologie Gardois Oncologie HJ Rue du professeur Henri Pujol 30900 Nîmes) | Couisin Christelle (Institut de Cancerologie Gardois Unité de pharmacie oncologique Rue du professeur Henri Pujol 30900 Nîmes) | Favier Mireille (Pharmacie CHU Caremeau Place Pr Debré 30029 Nimes) |

Votre résumé doit être structuré de la manière suivante :
  • IntroductionLes formes sous cutanées (SC) de (Trastuzumab (T) et Rituximab (R) ont modifié le parcours patient en réduisant les durées d’administration par rapport aux formes intra veineuses (IV).L’objectif de notre travail est d’évaluer les bénéfices médico-économiques réalisés et potentiels en hôpital de jour (HJ) pour ces formes SC.
  • Matériels et méthodesLes critères d’évaluation sont quantitatifs (gains liés au temps d’occupation du fauteuil (TOF), temps professionnels et consommables) et qualitatifs : perception des formes SC par le patient selon les soignants. Ces critères ont été calculés à partir de (a) capacité d’accueil de l’HJ  (nombre de places, plage horaire) (b) capacité de production de l’unité de pharmacie oncologique (plage horaire, échelonnement arrivée /départ préparateurs) (c) activité (nombre de séances pour transfusion, chimiothérapie, chimiothérapie avec T (IV ou SC) et R (IV ou SC) en monothérapie et en association, (d) ressources humaines, (e) (TOF). Les données ont été extraites du PMSI 2016, du logiciel de prescription des chimiothérapies, du logiciel de planification d’activité d’HJ, d’articles publiés et d’entretiens avec le personnel sur l’organisation.
  • RésultatsL’HJ avec 12 lits et 12 fauteuils a eu en 2016 une activité de 11 496 séances de chimiothérapie et de 19 458 préparations avec un taux de rotation sur fauteuil de 2.2. Dans ce contexte, les formes SC permettent par une diminution du TOF de 1.5 H (T IV) à 1 H (T SC) et de 5 H (R IV) à 1 H (R SC), une augmentation d’activité de 302 séances/an (2,6%) (GHS 28Z07Z) soit 122 000 € /an de recettes supplémentaires. Le gain pour les formes SC observé: en temps d’activité Infirmier (6.8 mn (T) et 16.1 mn (R)) permet une augmentation d’activité de 79 séances / an (0.7 %), en temps d’activité préparateur (8.9 mn (T) et 2.2 mn (R)) permet une activité supplémentaire de 122 préparations /an (0.6 %). Le gain en consommable est de 7765 €. En diminuant       le TOF à 0.4 h pour T SC, une augmentation de 71 séances /an (0.62%) serait possible. Une conversion en T SC de 60 % actuels à 100% conduirait à un gain de 43 séances/an (0.37%). Une conversion en R SC de 10 % supplémentaires aux 44.7 % actuels conduirait à un gain de 53 séances/an (0.46%). Les patients soulignent avec les formes SC un manque d’intimité et d’échange avec les soignants.
  • Discussion/ConclusionDans les conditions décrites, les formes SC permettent une augmentation d’activité en séances de 2.6 % (122 000 €) dont 0.6 -0.7 % à personnel constant. L’optimisation de leur utilisation tend vers un gain de 1.45 % conduisant à un gain total de 4 % (187 000 €) et nécessite la prise en compte du ressenti des patients.