Résumé 181


Etude rétrospective sur la prise en charge des sujets âgés atteints d’un cancer : test G8 et évaluation oncogériatrique

Thématique : Suivi thérapeutique

Auteur(s) :
Mouffak Amelle (558 Route de Findrol) | Maljean Laurentine (74130 Contamine-sur-Arve) | Evrard Julien (558 Route de Findrol) | Lassiaz Caroline (74130 Contamine-sur-Arve) | Diakhate Catherine (558 Route de Findrol) | (74130 Contamine-sur-Arve) | (558 Route de Findrol) | (74130 Contamine-sur-Arve) | (558 Route de Findrol) | (74130 Contamine-sur-Arve) |

 

  • IntroductionLa prise en charge des sujets âgés atteints de cancer est complexe du fait de l’hétérogénéité de la population gériatrique, souvent plus à risque de complications. La grille  « Oncodage » (G8) est un outil de dépistage gériatrique, permettant aux oncologues d’identifier rapidement les sujets âgés fragiles (ayant un score ≤ à 14 sur 17) qui devraient bénéficier d’une évaluation gériatrique approfondie. Depuis le Plan Cancer 2009-2013, la généralisation de son utilisation est recommandée pour améliorer la prise en charge des personnes âgées.

    Objectif : Evaluer le recours au questionnaire G8 et aux consultations oncogériatriques chez les patients de plus de 80 ans atteints de cancer dans notre centre hospitalier.

  • Matériels et méthodesUne analyse rétrospective des dossiers des patients de plus de 80 ans, présentés en Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP) de janvier à août 2017, a été réalisée. Le nombre de scores G8 renseignés et le nombre d’avis oncogériatriques demandés ont été recueillis sur cette période.
  • RésultatsEntre janvier et août 2017, 100 patients nés avant 1938 ont été présentés en RCP (= 16,7% des patients présentés en RCP sur cette période). Le score G8, renseigné pour 36 patients, était inférieur ou égal à 14 pour 32 patients. 13 de ces 32 patients ont bénéficié d’une évaluation oncogériatrique  (= 40,6% des patients ayant un oncodage ≤ 14).

    Pour 42 des patients de plus de 80 ans présentés en RCP, celle-ci a conclu à un traitement par chimiothérapie (injectable ou orale). Le score G8, a été calculé pour 24 de ces patients (= 57,1% des patients sous chimiothérapie), et était inférieur ou égal à 14 pour 20 d’entre eux (= 47,6% des patients sous chimiothérapie).  Au total, 8 demandes d’avis oncogériatrique ont été comptabilisées pour les patients sous chimiothérapie.

  • Discussion/ConclusionIl a été constaté que les patients âgés de plus de 80 ans avec un diagnostic de cancer bénéficient peu souvent d’un oncodage et sont rarement adressés pour évaluation oncogériatrique.  Des actions de sensibilisation ont été mises en place (affiches sur le questionnaire G8 en salle de RCP,  présentation de l’intérêt de l’outil et participation à un projet d’étude oncogériatrique), dans le but d’inciter les médecins à calculer systématiquement le score G8 pour les patients concernés ; et le cas échéant, à orienter vers les gériatres. Le pharmacien, de par sa présence en RCP, a la possibilité de sensibiliser en temps réel les oncologues à ces recommandations oncogériatriques.