Résumé 225


Contrôle du débit des infuseurs portables de 5FU : quelle réalité en pratique ?

Thématique : Pharmacotechnie

Auteur(s) :
Thabti Asma (Institut Salah Azaiz de Tunis) | ElKara Feriel (Institut Salah Azaiz de Tunis) | Hamdi Adel (Institut Salah Azaiz de Tunis) | Ben Said Azza (Institut Salah Azaiz de Tunis) | Limayem Imen (Institut Salah Azaiz de Tunis) |

Introduction :

Les infuseurs portables de 5 fluorouracile (5FU) ont été conçus pour garantir une perfusion continue de la chimiothérapie sur toute la durée prévue moyennant un débit fixe. Avec la centralisation de la préparation de chimiothérapie à l’hôpital et les différents types d’infuseurs utilisés, les réclamations de dysfonctionnement ont été devenues de plus en plus fréquentes.

Le but de notre travail a été de contrôler le bon fonctionnement des différentes spécialités d’infuseurs portables de 5FU et en particulier le débit dans les conditions réelles d’utilisation.

Matériels et méthode :

Etude prospective réalisée à l’Unité de préparation centralisée de cytotoxiques. Les patients porteurs d’infuseurs ont été contactés et sollicités pour ramener les infuseurs vides pour les déconnecter à l’hôpital du jour. Un poids moyen de chacun des infuseurs vide a été estimé à partir d’un échantillon de 10 infuseurs.  Pour pouvoir suivre le poids du continu et déterminer le débit, chaque infuseur préparé a été pesé avant libération et après récupération.

Résultats :

Quatorze infuseurs de 48 h ont été récupérés, répartis en 3 spécialités : 7 infuseurs type E, 6 infuseurs type B et  un seul infuseur Type M. Le délai moyen de récupération était de  49 heures (44.5-57 heures). Les résultats ont montré que le débit était conforme (débit théorique : 2±0.2 ml/min) dans 7 cas uniquement. Le débit moyen calculé a été égal à 1,72±0.16 ml/min pour les infuseurs type E (n=7), à 2.06±0.19 ml/min pour les infuseurs type B (n=6) et égal à 2.04 ml/min pour l’infuseur type M (n=1).

Cinq infuseurs de 5 jours, dont 4 sont de type E et un de type D, ont été récupérés. Le délai moyen de récupération était de 5.9 jours. Le débit était conforme pour les 4 infuseurs E (débit moyen de 2.07±0.12 ml/min) et non conforme pour l’infuseur D (débit de 1.59 ml/min).

Discussion et conclusion :

Le faible nombre d’infuseurs peut être expliqué par le fait que la majorité des patients préfère enlever les infuseurs dans les unités de soins les plus proches à domicile. Les résultats ont montré qu’une variabilité du débit de perfusion calculé a été notée avec les infuseurs de 48 h et surtout celui de type E. Ceci peut être confirmé par élargissement de la durée d’étude et par l’inclusion de tous les patients porteurs de ces infuseurs.