Résumé 27


Etude monocentrique rétrospective de l’impact de l’analyse pharmaceutique croisée dans des logiciels multiples de patients sous Méthotrexate Haute Dose

Thématique : Pharmacie clinique

Auteur(s) :
Guédon Amaury (Service Oncopharma CHU Timone 264 rue saint Pierre 13385 cedex 05 Marseille) | Fanciullino Raphaelle (Service Pharmacie CHU Conception 147 boulevard baille 13005 Marseille) | Petrirena Gregorio (Service de Neuro-oncologie CHU Timone 264 rue Saint Pierre 13385 cedex 5 Marseille) | Mercier Cédric (Service d’onco-hématologie adulte CHU Conception 147 boulevard baille 13005 Marseille) | Gauthier-villano Laurence (Service Oncopharma CHU Timone 264 rue saint Pierre 13385 cedex 05 Marseille) | Bertault-Peres Pierre (Service pharmacie CHU Timone 264 rue saint Pierre 13385 cedex 05 Marseille) | Pourroy Bertrand (Service Oncopharma CHU Timone 264 rue saint Pierre 13385 cedex 05 Marseille) |

Introduction

Lors des cures de Méthotrexate Haute Dose (MTX-HD), la mesure de MTXémie est essentielle à la détection d’un retard d’élimination et sa prise en charge éventuelle par l’antidote Voraxaze®. Le retard d’élimination peut être lié à des Interactions Médicamenteuses (IM) avec des produits retardant l’élimination du MTX (cotrimoxazole, inhibiteurs de la pompe à protons (IPP), pénicillines, ciprofloxacine, etc…). La prescription du MTX-HD et des antiémétiques et hyperhydratation alcaline associés se fait dans le logiciel CHIMIO® alors que les autres traitements se font dans le logiciel PHARMA®. Depuis 2 ans environ, l’analyse des prescriptions des patients traités par MTX-HD est réalisée par une équipe pharmaceutique unique assurant l’analyse croisée des prescriptions CHIMIO® et PHARMA®.

Matériel et méthodes

Nous rapportons ici l’impact de ce changement d’organisation sur l’élimination du MTX-HD. Pour cette étude monocentrique rétrospective, réalisée sur l’ensemble des patients adultes de neuro-oncologie et d’onco-hématologie ayant reçu du MTX-HD entre le 01/01/13 et 28/02/17, les données suivantes ont été relevées : caractéristiques des patients et MTXémies à T48±8h dans le dossier patient informatisé, prescriptions porteuses d’IM avec le MTX et de Voraxaze® dans PHARMA®. Les analyses statistiques ont été réalisées avec le logiciel SPSS®.

Résultats

Au cours de la période d’étude, 95 patients (49 hommes et 46 femmes) ont été traités par MTX-HD avec une moyenne d’âge de 62.6 ans. 436 cures de MTX-HD ont été analysées (372 en neuro-oncologie et 64 en onco-hématologie) dont 190 (43%) présentaient une IM (56% d’IPP, 29 % de salicylate (28.5% à dose antiagrégant et 0.5% à dose antiinflammatoire), 15% d’antibiotiques (6.5% pénicillines, 6% cotrimoxazole et 2.5% ciprofloxacine). La MTXémie moyenne était de 0.56±2.2 µM et 0.208±0.23 µM pour les cures avec IM et sans IM, respectivement (p=0.015). Durant la période de relevé, 326 cures ont bénéficié d’une analyse pharmaceutique croisée. La MTXémie moyenne était de 0.65±2.8 µM et 0.263±0.5 µM sans et avec analyse pharmaceutique croisée, respectivement (p=0.019). Neufs retards d’élimination ont été objectivés par administration de Voraxaze® dont 8 survenaient dans un contexte d’IM (dont 75% avec IPP). Avant analyse pharmaceutique croisée le taux de prescription de Voraxaze® était de 1.4 pour 100 cures de MTX-HD et par mois. Avec analyse pharmaceutique croisée, il n’était plus que de  0.4  pour 100 cures de MTX-HD et par mois.

Dicussion/Conclusion

Ce travail met en évidence l’importance de l’analyse pharmaceutique croisée de l’ensemble des prescriptions des patients sous MTX-HD, avec un impact statistiquement significatif sur les taux sériques de MTX. Il souligne également le fort taux d’IM (43%) et l’impact financier évident de l’analyse pharmaceutique (environ 80 000€ de Voraxaze® non consommés sur 1 an). Une analyse plus fine permettra de mieux définir les rôles et impacts respectifs des différents médicaments responsables d’IM avec le MTX-HD.

10