Résumé 270


L’ENREGISTREMENT VIDEO COMME OUTIL D’AMELIORATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES - Application à la préparation des chimiothérapies

Thématique : Assurance qualité

Auteur(s) :
CROS Cyrille (1) | JOBARD Marion (place du Parvis Notre-Dame 75181 Paris Cedex 04) | CARRE Nathalie (1) | RAHAL Amal (place du Parvis Notre-Dame 75181 Paris Cedex 04) | BRANDELY-PIAT Marie Laure (1) | BATISTA Rui (place du Parvis Notre-Dame 75181 Paris Cedex 04) | (1) | (place du Parvis Notre-Dame 75181 Paris Cedex 04) | (1) | (place du Parvis Notre-Dame 75181 Paris Cedex 04) | (1) | (place du Parvis Notre-Dame 75181 Paris Cedex 04) |

Introduction

L’enregistrement vidéo est un outil d’assurance qualité en plein essor dans le domaine de la préparation des chimiothérapies. Notre unité de production est dotée de caméras qui filment en continu les plans de travail des isolateurs. Les enregistrements générés sont actuellement utilisés pour le contrôle libératoire de certaines reconstitutions de chimiothérapies. Ils peuvent également avoir un intérêt éducatif. L’objectif de ce travail a été de mettre en place un outil pour améliorer les pratiques professionnelles sur la base d’analyses vidéo et d’évaluer cet outil auprès des préparateurs.

Matériels et méthodes

La manipulation effectuée en isolateur rigide en surpression a été divisée en plusieurs items incluant les différents types de préparations, le prélèvement pour contrôle analytique et le nettoyage en fin de production. Des séquences vidéo de ces différents items présentant des écarts aux bonnes pratiques ont été compilées dans une vidéothèque puis présentées aux préparateurs en réunions. Elles ont été analysées et discutées collectivement avec des recommandations sur la gestuelle à respecter afin d’uniformiser les pratiques de préparation et de mettre en place des actions d’amélioration. Pour évaluer l’intérêt de cet outil, un questionnaire de satisfaction a été soumis aux préparateurs et un audit des pratiques réalisé à distance. Le questionnaire portait sur l’intérêt de l’outil dans la formation continue des préparateurs, la durée idéale de visionnage par séance et l’application personnelle des recommandations émises dans la pratique quotidienne. L’audit portait sur l’analyse d’étapes critiques dans de nouvelles vidéos pour suivre l’évolution des pratiques.

Résultats

La vidéothèque comporte 8 items. Chacun a fait l’objet d’une réunion où en moyenne 7 préparateurs, soit 60% de l’équipe, étaient présents. Neuf préparateurs ayant participé à au moins 4 séances sur 8 ont répondu au questionnaire de satisfaction. La durée jugée idéale pour une réunion est de 35 minutes dont 11 pour l’analyse collective. Tous les préparateurs trouvent l’outil utile pour la formation et déclarent respecter les décisions locales. L’audit de 10 préparateurs montre cependant une application hétérogène des recommandations émises en réunion : de 56 à 100% de conformité (81% en moyenne). La manipulation avec aiguilles et prises d’air est l’item le plus conforme. Le plus mauvais score concerne le nettoyage de l’isolateur avec 38% d’erreurs en moyenne.

Discussion/Conclusion

L’enregistrement vidéo est un outil innovant et utile à la fois pour le contrôle qualité des préparations et la formation initiale et continue des préparateurs. Il est bien accepté par l’ensemble de l’équipe, qui, pour la majorité, applique les recommandations émises en réunion. Les pratiques de nettoyage restent cependant à améliorer. L’outil vidéo est devenu essentiel dans la formation continue des préparateurs de notre unité et pourra être utilisé pour la formation initiale des nouveaux personnels grâce à la vidéothèque mise en place.