Résumé 61


Analyse populationnelle et visualisation des interactions médicamenteuses par Sunburst Visualization

Thématique : Organisation hospitalière

Auteur(s) :
Morival Camille (CHU Rennes Pôle Pharmacie Service Hospitalo-Universitaire de Pharmacie F-35033 Rennes Cedex France) | Ledieu Thibault (Université de Rennes 1 Rennes F-35000 France) | Le Corre Pascal (CHU Rennes Pôle Pharmacie Service Hospitalo-Universitaire de Pharmacie F-35033 Rennes Cedex France) |

Introduction

Le développement des traitements anticancéreux par voie orale marque un tournant dans la prise en charge des cancers. Cette innovation correspond à l’apparition des thérapies ciblées qui représentent 39% de l’ensemble des anticancéreux par voie orale. La nouvelle prise en charge de ces patients, en ambulatoire, incite les professionnels de santé à une plus grande vigilance. Ces patients, souvent âgés et poly-médicamentés ont un risque augmenté d’interactions médicamenteuses modifiant ainsi soit le profil de sécurité soit le profil d’efficacité de ces nouveaux traitements. La sécurisation des parcours de soins nécessite l’élaboration d’outils de visualisation et d’analyse des données populationnelles appliqués au bon usage du médicament. Nous avons ainsi développé un outil de visualisation et d’analyse des données du SNIIRAM (Système national inter-régimes de l’Assurance maladie) appliqué à la détection des interactions médicamenteuses sur la région Bretagne.

Méthodes

La création de cette interface a été possible grâce au travail préalable sur les données extraites par la Direction du Service Médical Bretagne. Les données anonymisées contenaient les caractéristiques des patients traités par anticancéreux per os,  les caractéristiques des anticancéreux et des traitements associés. La détection des interactions médicamenteuses s’est faite après extraction des informations théoriques dans les référentiels suivant : Thésaurus, Vidal et Thériaque. La création d’une interface de détection et d’analyse des interactions médicamenteuses nous a permis de visualiser l’ensemble des interactions médicamenteuses détectées dans notre population pour chaque anticancéreux.  Nous avons intégré et adapté à notre interface, un outil de représentation innovant : Sunburst Visualization.

Résultats

La première partie de notre interface renseigne l’utilisateur sur les caractéristiques de la population étudiée. Ici, notre population est constituée de 1429 patients d’une moyenne d’âge de 65 ans. Les 3 anticancéreux les plus représentés dans notre population sont : Erlotinib (20%), Imatinib (18%) et Abiraterone (14%). Dans une seconde partie, le Sunburst nous apporte des informations quantitatives (effectif des patients sujets à interaction, nombre moyen d’interaction par patient) mais aussi qualitatives (nature et mécanisme de l’interaction). Ici, 13% des patients présentent une interaction médicamenteuse impliquant leur anticancéreux. L’interaction majoritaire concerne ITK-inhibiteurs de la pompe à protons. Ceci a pour conséquence une potentielle diminution de l’efficacité du traitement anticancéreux par diminution de son absorption. A l’inverse, on retrouve très peu d’interactions pouvant potentiellement altérer le profil de sécurité de l’anticancéreux (1% des patients traités par Evérolimus présentent une interaction avec le Vérapamil).

Conclusion

Le développement de cet outil d'analyse et de visualisation des données populationnelles ambulatoires permettrait aux pharmaciens et cliniciens d’optimiser le suivi du bon usage du médicament et la pertinence des soins. Cet outil serait également d’intérêt dans le management des produits de santé au sein des institutions en charge de la vigilance, de l’élaboration des recommandations et de l’offre de soins.

10